Epreuves du 11 et 12/03

montrieux en sologne  - samedi 11/03 - pass'cyclistes

coureurs au départ:

  • Thomas D
  • Johnny G (70 partants)

Course très animée mais sur un circuit sans difficultés, personne ne parvient à sortir du peloton malgré de nombreuses tentatives. Thomas a très bien couru et a tenter beaucoup de chose. Johnny  a fait de nombreux efforts pour boucher quelques trous quand c'était dangereux ou ramener Thomas devant. Au final arrivée sprint massif où Thomas, fatigué s'est laissé glissé en queue de peloton et Johnny s'est relevé à 2km sentant que ça allait tomber. Au final grosse chute évitée et arrivée en queue de peloton pour nos deux coureurs.
De bon augure pour la suite...

 

cormainville - dimanche 12/03 - pass'cyclistes

Coureurs au départ (35 partants):

  • David A.
  • Thomas D.
  • Johnny G.

Du vent, du vent et quelques faux plats.

Après une reconnaissance du circuit tous les trois Johnny annonce la couleur. Bordure dès la départ car le vent est très bien placé.

Départ donné les gars de St Denis se mettent à bloc à plus de 50km/h et c'est un groupe de 10 hommes qui sort direct au bout de 1km de course, le peloton explose, il y en partout. Johnny a bien réussi son coup. Malheureusement Thomas, puis David explosent eux aussi car ça roule fort et ils ont le coeur bien haut, trop haut. ils n'arrivent pas à attraper la 2e bordure qui passe.

A la fin du 1er tour une échappée de 7 est devant avec Johnny qui gagne la 1ere prime puis il y a 5 pelotons, Thomas et David sont dans le 3e.

A la mi course Johnny fatigué de la veille explose du groupe de tête et se retrouve dans le 2e peloton qui est revenu à 20s. Thomas quant à lui met pied à terre, bien fatigué des efforts de ces deux jours. David lui continue de rouler, presque seul dans son groupe.

A 35km de l'arrivée Johnny Crève, s'en est donc fini pour lui, mais content de ses efforts et de son coup de bordure, il compte bien prendre sa revanche prochainement.

A 1 tour de l'arrivée, David nous fait une David, il a trop de puissance, on le sait et casse une pédale et donc il est obligé de mettre pied à terre également.

 Une bonne course bien mouvementée avec un beau travail d'équipe qui a permis à Johnny d'être dans la bonne... En espérant que Sébastien, Nico et les autres nous rejoignent bientôt pour faire fumer les jambes.

Prochaines courses pour tout le monde, Fay Aux Loges dimanche 19.03 et Combreux le 26.03

 

Joué-les-Tours - Dimanche 12 mars - Minimes

Coureurs au départ (70 partants):

  • Guillaume
  • Axel
  • Yanis
  • Gabriel
  • Jules

Avec 70 minimes au départ ça commence à faire un joli petit peloton; belle course de nos jeunes après plusieurs tentatives de leur part pour s' arracher du paquet, l' arrivée s'est jugée au sprint.


Yanis  10ème; Jules 13ème; Gabriel 22ème; Axel 31ème et Guillaume 39ème .


Bravo à tous nos jeunes.Les autres photos de la course sont accessibles ici.

 

Merci à Johnny et Sébastien pour l'article et à Honorine pour les photos.

 

26/02/2017 - Neuville aux Bois

C'était la reprise pour nos coureurs et ça faisait longtemps que nos couleurs n'avaient pas été représentées dans autant de catégories:

Pour commencer, il y avait 5 minimes sur la trentaine de coureur présents: Gabriel, Jules, Nathan, Romain et Yanis.

Jules se classe 5ème, Yanis: 12ème, Gaby: 13ème, Romain:14ème et Nathan: 22ème.

Chez nos cadets, Antonin a montré le maillot pour sa première course dans la catégorie. Il finit 10ème sur les 33 coureurs classés.

En pass'cycliste, Johnny, coach des petits jeunes précédemment cités, montrait la voie en allant chercher le podium de la DL1. Il finit 3ème. David finit dans le peloton de la DL2.

 Les autres photos sont disponibles ici.

Minimes-Sancerre-J3

J3, dernier jour de stage pour nos jeunes. On doit partir tôt, donc le réveil se fait à 8h15, c'est dur pour certain.

Au programme de la journée, la cote de Bué puis celle menant de Ménétréol sous Sancerre vers Vinon, soit 27 Km:

et 400m de dénivelé positif:

Ce matin, il pleut gentillement, il va falloir être prudent dans les descentes. La cote de Bué arrive après 5-6Kms, on est tout juste chaud et Yanis part comme une balle, derrière pour certain, les jambes sont lourdes. La cote est difficile et se déroule en 2 temps. La seconde partie possède un passage à plus de 10 %...ouf, c'est dur! Arrivé en haut, on reprend notre souffle et on repart pour une descente vers Sancerre, puis Saint-Satur. On tourne les jambes avant d'attaquer la dernière cote de notre périple Sancerrois, elle est longue de près de 2 Kms mais présente un passage d'1 Km à plus de 7% (dont 600m a plus de 10%)...et c'est le moment que choisit Antonin pour nous montrer ce dont il est capable dans les bosses.

Il décide d'attaquer au pied et tiendra bon jusqu'en haut. Yanis commence à montrer des signes de fatigue et Jules et Gaby commencent à peiner sérieusement.

Emilien s'accroche comme il peut, alors que Romain est plusieurs fois proche d'abandonner mais nous montrera toute la volonté dont il fait preuve à chaque fois qu'il enfourche son vélo.....

 

Enfin c'est fini, permission est donnée d'effectuer la descente à fond pour ceux qui en ont l'envi, mais arrivé en bas, on repasse le petit plateau et on tourne les jambes jusqu'à Gardefort.

Il est temps de faire les bagages, non sans avoir omis de faire les étirements et de clore le stage.

Nos jeunes ont l'air content de leur stage. On remercie Patrick, Alain et Honorine pour leur participation à cette action et on espère tous qu'on pourra remettre cela en 2017.

Minimes-Sancerre-J2

J2, départ à 10h30. Journée diffile en prévision...40 Km au programme avec les cotes de Ménétréol sous Sancerre par Vinon (environ 2 Kms), Puis Sancerre par Saint-satur (3Kms), la Perriere (200 m avec un passage a 17 %!), Chavignol par Verdigny (1,5 Km), puis la cote des monts damnés (1,8 Km) assez réputée dans le coin, avant de rentrer tranquillement.
Les jambes sont un peu lourdes au départ, mais nos jeunes sont impatients de faire connaissance avec ces nouvelles bosses. Marceau accompagne le groupe. Lorsque la première bosse se présente, c'est à nouvau Yanis qui fait son numéro, personne ne parvient à le suivre, Jules, Gaby et Antonin s'organisent pour faire bonne figure devant la photographe.

Emilien, Romain et Marceau montent à leur rythme.

Yanis se relève après 6-700m pensant resdescendre directement vers Sancerre...les copains recollent, mais pas de chance, il en reste autant à faire pour atteindre le sommet. Il redémarre et fera son possible dans la descente pour ne pas se faire rejoindre par Antonin, dont le gabari lui permet de descendre beaucoup plus rapidement (il fait quasiment 2 fois le poids de Yanis!). Le rejoignent ensuite: Jules, puis Emilien, Romain et Gaby qui a encore déraillé, et Marceau bien sur...Petite accalmie ensuite puisqu'on part en direction de Saint-Satur pour aborder la cote de Sancerre, la plus longue du week-end...On se donne rendez-vous au panorama...Et c'est Yanis qui caracole toujours en tête, il a trouvé sa vocation.....Jules, Gaby et Antonin se débrouillent derrière et Romain, Emilien et Marceau continuent de rouler à leur rythme, d'autant plus qu'on leur a montré en bas, jusqu'ou on allait...ca leur a peut-être un peu cassé les pattes (eh! eh! eh!)...Les joues commencent à rougir sérieusement et on prends le temps de se reposer et d'admirer la vue sur Cosne sur Loire depuis le panorama. Marceau en profite pour remonter en voiture.

C'est reparti, direction la terrible côte de la Perrière et ses 17%...alain essaye bien de leur faire éviter ça (il est sympa Alain), mais le saddique de service (Nicolas) les remets sur la bonne route...(eh!eh!eh!). Il n'omet bien sur pas de leur montrer le  mur qui se dresse devant eux, pour leur saper le moral afin qu'ils ne le déposent pas dans la bosse, c'est peine perdu pour lui...mais il se consolera tout de même en entendant Gaby pousser des grognements de boeuf (en même temps, il faut voir le braquet avec lequel il s'est attelé à la tache), finir par décaler, poser pied à terre, tenter un grand écart, perdre une partie de son anatomie masculine sur la route...Il prendra même le temps de lui dire qu'il ne s'arrêterait pas...trop peur de ne pas pouvoir repartir.

Yanis, Jules et Antonin ne poseront pas pied à terre, ce qui ne fut pas le cas d'Emilien, Gaby et Romain...Même la voiture finira par caler.

A cette occasion, un grand merci à David pour nous avoir montrer cette cote l'année dernière.
Direction Verdigny pour aborder la cote menant sur le plateau de Verdigny...Marceau remonte sur le vélo, Patrick part seul, le reste du groupe lui laisse 10 bonnes minutes d'avance afin d'être sur de ne pas le rattraper dans la cote (eh oui, c'est le président quand même, et on a besoin qu'il paye la location). Une fois Patrick hors d'atteinte, on s'élance, et c'est "encore" Yanis (qui nous a très modestement dit cela le soir) qui finit seul en haut de la bosse...on se dirige alors vers le sommet de la cote des monts damnés ou on se regroupe.

Patrick est toujours échappé lorsqu'on se lance dans la descente dans la susdite cote, on le croise en train de monter...il est à mi cote environ....On s'arrête 5 minutes en bas, estimant qu'il n'a pas assez d'avance par rapport à notre grimpeur de compétition. Honorine nous envoit un SMS pour nous prévenir de l'arrivée imminente de Patrick en haut de la bosse, c'est bon on peut y aller.

On passe le village de Chavignol groupés, puis Yanis s'élance à nouveau en solitaire....il dépose ses copains et les éducateurs qu'il commence à énerver au plus haut point. Il remettra une seconde mine après le virage pour rappeler qui est le boss (on s'en fout, on lui fera payer son effronterie en lui faisant changer la chambre à air de sa roue avant plus tard dans la journée).

Une fois tout le monde arrivé, retour vers Gardefort avec 7-8 Kms de faux plats montants et descendants et les grandes descentes vers Sancerre et vers Vinon. Bilan de la journée, 40 Km environ et près de 700m de dénivelé.

Voici le parcours du jour:

et le profil de l'étape:

 

 Il est 14h lorsqu'on rentre...il est temps de manger...Au menu, des pates en quantité astronomique...Nos jeunes n'ont pas attendus, ils avaient trop faim et ils se sont précipités vers les chips et autres plats équilibrés qu'ils ont emmenés avec eux (merci les parents!)...pas sur qu'ils aient tout compris à la diététique.

A près le repas, on retourne à Sancerre, en voiture cette fois, pour faire une petite visite de la zone piétone. Nos jeunes n'acceptent pas de se cotiser pour offrir le restaurant à leurs accompagnateurs...même une petite bouteille de vin du cru (celle à 58€) leur sera refusée...On décide donc de rentrer, non sans deviser sur l'ingratitude des jeunes d'aujourd'hui.
De retour au gite, c'est le gouter de 18h30 (oui, toujours bof! bof! la diététique...heureusement qu'il y avait des carottes et concombres ce midi!)...pop corn, gateau au chocolat, flan et les $!%<# ! de chips !
Le repas du soir sera frugale pour la plupart des gars (peut-être ont-ils pris un sandwich en dessert de leur gouter ?)...en tout les cas, on peut le dire, la préparation sera idéale pour le championnat de Dimanche...
Ce soir, extinction des feux à 21h30 environ, le calme arrive rapidement, ouf, ils sont quand même fatigués...sauf peut-être le petit grimpeur....